Après 20 ans, nous avons modifié la Charte de l’ILC.


En mai 2015, lors de son Assemblée des membres à Dakar, la Coalition internationale pour l’accès à la terre a accueilli 55 nouveaux membres. Nous sommes désormais une alliance de plus de 200 organisations issues de 64 pays œuvrant en faveur d’un objectif commun : la gouvernance foncière participative et au service de l’être humain. Nous aspirons à ce que la Charte modifiée reflète mieux la taille et les ambitions actuelles de notre Coalition, tout en nous aidant à faire preuve de plus d’efficacité et à aller de l’avant — venez jeter un œil !​

Pourquoi le changement?

Dans le cadre de nos efforts pour accomplir notre mission, nous nous sommes aperçus — et les membres ont convenu — de la nécessité de réviser le modèle économique et de gouvernance sur lequel nous nous étions appuyés jusqu’à présent, afin de nous adapter et de renforcer l’efficacité et l’efficience du fonctionnement du réseau plus vaste et régionalisé qu’est devenue l’ILC.

C’est pourquoi nous avons décidé de modifier notre Charte et notre Cadre de gouvernance, afin de reconnaître et de souligner les dimensions régionale, nationale et thématique du travail de l’ILC incarnées par les Assemblées régionales, les Comités régionaux, les Unités de coordination régionale et les plateformes nationales et thématiques.

La Charte reprennent les principes de respect et de compréhension mutuels et assurent la redevabilité des membres de la Coalition vis-à-vis d’un ensemble de normes universelles. Ce document de référence présente des informations essentielles telles que l’origine de la Coalition, son but, ses objectifs et les modalités de gouvernance, et continue de montrer la voie à suivre à l’avenir.


La Charte de l’ILC ont été approuvés en 2005, puis amendés en 2009 et 2013. La version en vigueur aujourd’hui a été amendée et approuvée par l’Assemblée des membres de 2017, organisée par voie électronique.