Enseignements tirés de la SNE Cameroun. Bonnes pratiques d’une plateforme multipartite

La SNE Cameroun dispose d'une structure garantissant une prise de décisions et une répartition des tâches efficaces au sein de la plate-forme multipartite. Elle comprend un Secrétariat de la SNE et trois organes : 1) une plate-forme nationale, qui réunit toutes les parties prenantes de la SNE du pays ; 2) un Comité de pilotage, constitué de dix membres en charge des décisions politiques ainsi que de l’approbation du budget et du plan d’action ; 3) un Groupe de travail de la société civile consacré à la réforme foncière - composé de neuf experts sélectionnés après un appel à candidatures - qui apporte un soutien technique au Secrétariat de la SNE. Ces organes tiennent des réunions régulières tout au long de l’année. Les parties prenantes de la SNE se réunissent également dans les coins SNE (NES corners, en anglais) - des espaces ad hoc en marge des événements extérieurs aux SNE (mais pertinents à ces dernières).

Depuis sa création, la SNE Cameroun a produit deux documents de position, résumant la position des parties prenantes de la SNE en matière de gouvernance foncière. Le premier était le résultat de la réunion de lancement de la SNE. La production du second document fut encouragée en 2011 par le Secrétariat de la SNE, en raison de l’utilité de cet outil, notamment lors des discussions et des négociations avec le gouvernement. Ce document démontra que de nombreuses parties prenantes pouvaient parler d'une seule et même voix. Il rassemblait les contributions présentées par l’ensemble des OSC ayant répondu à un appel à documents lancé par la SNE et validé - dans le formulaire combiné final - par tous les contributeurs. Avant cela, les OSC étaient souvent en concurrence les unes avec les autres - présentant au gouvernement des propositions de politiques d'une nature et d'un niveau variables, proposant des recommandations conflictuelles et soumettant des documents à différents services gouvernementaux, avec des résultats incertains. La production d'un document de position unifié bénéficia aux OSC, consolida la SNE et augmenta l’efficacité des requêtes présentées au gouvernement.

Ce cas d'étude se trouve dans la section des bonnes pratiques. Soyez inspiré- apprenez et partagez!