Enseignements tirés de la SNE Togo. Bonnes pratiques d’une plateforme multipartite

Les bonnes pratiques de la SNE Togo sont entièrement liées à la genèse de la SNE. Tout d’abord, le processus d’établissement de la plate-forme a été fortement façonné grâce à une personne expérimentée et très influente, embauchée comme consultante lors de la phase initiale de la SNE pour soutenir la production de directives en vue de la coopération des parties prenantes et la création d’une Stratégie. Grâce à ses connaissances et son expérience – un universitaire qui a ensuite dirigé l’équipe de rédaction du Code foncier togolais - la SNE Togo a pu s’inspirer de manière constructive des expériences des autres SNE - par exemple celle de Madagascar - et des autres réformes foncières, comme celle du Niger, du Béninet du Burkina Faso.

Un atelier de lancement a été organisé, auquel furent conviées toutes les parties gouvernementales et non gouvernementales compétentes en la matière. Le processus ayant abouti à la création de la SNE fut hautement participatif et inclusif. Le défi consistant à obtenir la participation de représentants gouvernementaux - entretenant souvent des relations conflictuelles avec la société civile fut dépassé grâce à l’envoi d’invitations ciblant des individus bien précis, invitant chacun d’entre eux à contribuer sur des questions spécifiques préalablement identifiées. Cinq ministères participèrent à l’atelier, aux côtés de nombreuses OSC, par l’entremise de représentants désignés. Ils contribuèrent à la formulation de la SNE et continuèrent à s’impliquer dans les activités de la SNE après l’atelier.

Comme conséquence, les OSC de la SNE collaborent aujourd’hui avec les représentants gouvernementaux par le biais de canaux formels et plus informels. La SNE Togo facilite efficacement le dialogue en combinant plaidoyer et collaboration.

Ce cas d'étude se trouve dans la section des bonnes pratiques. Soyez inspiré- apprenez et partagez!