Bangladesh

Stratégie Nationale d'Engagement

Résultats principaux de la SNE Bangladesh en 2015 :

  • Création d’un partenariat et d’un cadre nationaux pour procéder au suivi de la corruption foncière à l’échelle du pays ;
  • Renforcement de la sensibilisation publique et médiatique aux questions d’accaparement des terres et des ressources en eau ;
  • Participation à la rédaction de l’avant-projet de loi sur la protection des terres agricoles et l’utilisation des terres (2014), actuellement en cours d’examen ;
  • Plaidoyer en faveur d'une modification favorable aux minorités et groupes marginalisés de la loi sur la restitution des biens réservés. Plus de 500 000 familles victimes ont entamé une procédure judiciaire pour revendiquer leurs terres ;
  • Organisation de réunions de consultation, de conférences, de formations et de campagnes de mobilisation sur les droits des peuples autochtones et l’accès des femmes à la terre dans le but de sensibiliser et de proposer des solutions favorables à ces groupes marginalisés.

Que sont les Stratégies nationales d’engagement ? En savoir plus

Contact details: 

Shanjida Khan Ripa | NES focal point

ripa@alrd.org

NES Bangladesh Website 

Country context: 

Le Bangladesh est l’un des pays les plus densément peuplés du monde, avec environ 161 millions d’habitants sur un territoire d’à peine 144 000 km2, qui dépendent en majorité de l’agriculture. En l’absence de réforme agraire efficace, l’insécurité des régimes fonciers pour les petits producteurs et les sans-terres (hommes et femmes) vivant de la terre affecte les droits de l’homme, les moyens de subsistance communautaires, la sécurité alimentaire et la souveraineté alimentaire des communautés locales.

Country strategy: 

La stratégie nationale de l’ILC au Bangladesh vise principalement à renforcer les partenariats entre les acteurs présents dans le pays, dans le but de favoriser le dialogue sur de nombreuses problématiques liées à la gouvernance foncière, et promouvoir ainsi la formulation, l’amélioration et l’exécution efficaces de politiques foncières. À cet égard, la stratégie a principalement porté sur : la distribution des « khas », la loi sur la restitution des biens réservés de 2011, la collaboration avec Transparency International Bangladesh (TIB) en matière de suivi de la corruption relative à la gouvernance foncière, et la création d’une Commission nationale des peuples autochtones suite à la tenue de dialogues politiques et de campagnes médiatiques sur les zones économiques spéciales. La plateforme a également lancé des consultations nationales sur certains processus mondiaux pertinents tels que les Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts (VGGT), afin de sensibiliser le grand public à la problématique de l’accaparement des terres.

Ressources

Members