La société civile fait preuve de vigilance pour assurer la création d’une Commission foncière nationale

Ce cas illustre comment des acteurs non étatiques ont travaillé en collaboration avec des citoyens pour forcer l'État kenyan à créer une Commission foncière, une institution pourtant prévue par la loi. La mise en place d'une Commission foncière décentralisée et autonome visait à améliorer la gouvernance foncière au Kenya et à renforcer la redevabilité des dirigeants. L'exécutif kenyan ne cessait pourtant d’en retarder la création. Acteurs non étatiques et communautés se sont unis pour adopter plusieurs stratégies complémentaires et se sont mobilisés pour veiller au respect par le gouvernement d’une disposition constitutionnelle visant à améliorer la gouvernance foncière dans le pays.

Photo: KLA.