Une association communautaire parvient à récupérer des terres trente ans après leur spoliation

Entre 1941 et 1965, les habitant-e-s de la municipalité de Capricorn, dans la province de Limpopo (Afrique du Sud), furent dépossédé-e-s de leurs terres. Les membres de la communauté se voyaient octroyer des « trek passes » lorsqu’ils refusaient de devenir fermiers sur les terres qu’ils occupaient. Ces vieux documents, caractéristiques de l’Apartheid, formalisaient les expulsions forcées. En conséquence, les communautés furent tenues de se disperser pour se réinstaller. La Marobala-O-Itsose Communal Property Association (CPA) a été fondée en 2003 pour suivre la plainte déposée par ces communautés pour revendiquer leurs terres. Nkuzi a facilité les processus afin de faire fusionner les plaintes en une seule, au nom de la communauté. En 2004, la communauté s’est vue restituer ses terres et en a repris le contrôle au terme de trente ans de lutte. 

Photo credit: NKUZI

Location: 
Molemole Local Municipality in Capricorn District, Limpopo Province, South Africa
Timeline: 
1996-2003