Garantir les droits fonciers des chullas boliviennes

Dans la culture aymara, une chulla est une personne seule, sans partenaire. Cette étude de cas traite de l’expérience de trois femmes issues de familles à faible revenu et peu éduquées, qui se sont mariées jeunes et ont pu accéder à la propriété foncière grâce à leurs époux. Considérées comme des chullas après le décès de leurs maris, elles ont dû faire face à des conflits fonciers constants, mais ont réussi à gagner en autonomie dans la sphère publique de façon à pouvoir exercer leurs droits fonciers. L’assainissement des propriétés a joué un rôle fondamental dans ce processus. Mais la subordination traditionnelle des femmes dans le secteur agricole a constitué un problème de taille.

Photo credit: Land Portal

Location: 
Municipio de Guaqui, Provincia de Ingavi, Departamento de La Paz, Bolivia.
Timeline: 
2000-2013