QUI SOMMES-NOUS ?

La Plateforme mondiale des peuples autochtones (Plateforme de propriété intellectuelle) de la Coalition internationale pour l’accès à la terre a été créée en 2022 lors du Forum mondial sur la terre en Jordanie.

Notre objectif est de construire et d’amplifier une voix commune pour les peuples autochtones au sein du réseau ILC afin d’assurer la sécurité

foncière de nos peuples dans le monde entier et d’agirsolidaires face aux multiples défis auxquels nos peuples sont confrontés chaque jour.

À l’heure actuelle, 32 membres de l'ILC du monde entier se sont engagés à adopter une vision commune et font partie de la Plateforme des peuples autochtones.

Rencontrez les représentants de la plate-forme IP

Aller à la page

Membres de la ILC représentant les peuples autochtones

* La carte ci-dessous est en cours de validation.
We're sorry but our interactive map doesn't work properly in your browser.

NOTRE VISION

L’importance de notre sécurité territoriale est intrinsèquement liée à la participation significative des peuples autochtones aux processus décisionnels, en particulier lorsqu’il s’agit de nos droits fonciers et territoriaux, du changement climatique, de la perte de biodiversité, de la dégradation des terres et de la garantie de la souveraineté alimentaire.
Préserver les professions, les connaissances et les pratiques traditionnelles autochtones et autonomiser nos jeunes est la façon dont nous envisageons de lutter contre la destruction de nos terres et territoires et de protéger nos défenseurs des droits humains autochtones.

EN TANT QUE PEUPLES AUTOCHTONES, NOUS AVONS UN LARGE ÉVENTAIL DE PRÉOCCUPATIONS, NOTAMMENT :

Le droit à l’autodétermination et la sécurisation des droits fonciers et territoriaux
Se rassembler et se mobiliser contre le déplacement, l’oppression et les expulsions forcées de nos peuples.

ESPACES QUE NOUS VOULONS INFLUENCER

La Plateforme mondiale fonctionne comme un effort collectif, avec la participation active des organisations membres des peuples autochtones, apportant leur expertise et influençant les processus décisionnels. Grâce à des consultations, à un engagement régional et à des efforts de plaidoyer, la plate forme de propriété intellectuelle veille à ce que les voix des peuples autochtones soient entendues.

Notre objectif est d’influencer les éléments suivants :

ESPACES MONDIAUX DE PLAIDOYER

Nous participons activement et nous engageons dans des espaces de plaidoyer mondiaux tels que :

  • Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones (UNPFII)
  • Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC)
  • Convention sur la diversité biologique (CDB)
  • Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD)
  • d’autres espaces pertinents pour défendre les droits des peuples autochtones, la sécurité foncière et la reconnaissance des systèmes de connaissances autochtones.

LIRE NOS DÉCLARATIONS À L'UNPFII

2U0A1214_jason taylor_nicaragua_flipped.JPG
ILC

#5. SÉCURISATION DES DROITS TERRITORIAUX DES PEUPLES AUTOCHTONES #Peuples autochtones

Communiqué de presse

UNPFII Déclaration conjointe

20 Avril 2023

UNPFII Déclaration conjointe

En savoir plus
ILC

#KAPAEENG #AZUL #Peuples autochtones

FINANCEMENT

La plate-forme de propriété intellectuelle recherche activement des possibilités de collecte de fonds pour assurer la durabilité et l’efficacité de nos activités, initiatives et activités de plaidoyer.

AUTONOMISATION DES ORGANISATIONS DE PEUPLES AUTOCHTONES

Nous responsabilisons d’autres organisations en leur assurant l’accès à des outils et à des opportunités pour sécuriser leurs droits territoriaux, y compris la manière de collecter, de surveiller et d’exploiter les données foncières.

PLAIDOYER CONTRE LES VIOLATIONS DES DROITS DE L’HOMMEEnsemble, nous

Ensemble, nous nous opposons aux violations subies par les dirigeants des peuples autochtones et à la criminalisation des défenseurs des terres. Nous appelons à des mesures pour protéger nos peuples et leurs terres.

maria elena call to action image
ILC

#Amérique latine et Caraïbes #coalition nationale pour la terre #Les écosystèmes #Peuples autochtones #Biodiversité et conservation #6. GESTION LOCALE DES ÉCOSYSTÈMES #Ecuador #ECOLEX

Comunera de Huancapuquio cargando a su bebé camina frente a la escuela de la comunidad.jpg
ILC

#Amérique latine et Caraïbes #Droits fonciers des femmes #Peuples autochtones #4. DROITS FONCIERS ÉQUITABLES ENTRE HOMMES ET FEMMES #5. SÉCURISATION DES DROITS TERRITORIAUX DES PEUPLES AUTOCHTONES #Peru #SER

Essai photo

Speaking up in Peru

14 Octobre 2021

En savoir plus
Kenya Ogiek Jason/ILC_JPG
ILC

#Peuples autochtones #5. SÉCURISATION DES DROITS TERRITORIAUX DES PEUPLES AUTOCHTONES #Kenya #OPDP

Parcourir d'autres histoires de notre réseau

Go to stories page

COMMENT NOUS FONCTIONNONS

COMMENT NOUS FONCTIONNONS

La plate-forme de propriété intellectuelle est guidée par un représentant de la jeunesse autochtone et quatre coprésidents régionaux représentant l’Amérique latine et les Caraïbes, l’Asie, l’Afrique et l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. La plateforme est également représentée au Conseil mondial de l’ILC par un représentant des membres autochtones.

Le Groupe de travail autochtone pour les affaires autochtones (IWGIA) a été invité en qualité d’observateur et d’allié de longue date à ses travaux.Le premier groupe de représentants a été élu lors du Forum foncier mondial (GLF) en Jordanie en 2022. Le prochain groupe de coprésidents sera élu lors du prochain GLF en 2025.

EN TANT QUE REPRÉSENTANTS, NOUS TRAVAILLONS AVEC LES MEMBRES DE LA PLATEFORME IP POUR :

1. Assurer un engagement et une représentation

significatifsEngagement à s’engager activement auprès des membres autochtones et à garantir que leurs voix sont entendues et représentées dans les espaces décisionnels locaux, régionaux et mondiaux essentiels au sein du réseau.

2. Organiser des réunions de circonscription

Favoriser la collaboration et renforcer la voix collective des membres autochtones par l’organisation de réunions de circonscription, en fournissant une plate-forme de dialogue et de coordination.

3. Faciliter l’engagement des membres non autochtones

des efforts seront déployés pour faciliter l’engagement entre les membres autochtones et non autochtones de l’ILC, en renforçant l’impact du plaidoyer collectif à l’appui de résultats concrets sur le terrain.

Contenu connexe